Qu’est-ce que la brachycéphalie ?

La brachycéphalie est une affection caractérisée par un aplatissement de l’arrière du crâne, entraînant un raccourcissement de la tête. Pour remédier à cette déformation de la position, il est essentiel de rechercher un traitement opportun et approprié pour une correction efficace.

Qu’est-ce que la Brachycéphalie ? 

La brachycéphalie est une déformation du crâne chez les nourrissons. Cette affection, également connue sous le nom de « syndrome de la tête plate », est due à l’aplatissement de l’arrière de la tête et à l’élargissement du crâne au niveau du lobe pariétal. Le nom de cette pathologie vient des mots grecs « brachus » et « kephalê » qui signifient respectivement court et tête. 

A lire aussi : Coupe du monde 2022 : les Argentins y croient dur comme fer !

Le terme plagiocéphalie est généralement utilisé pour décrire les déformations positionnelles, notamment la plagiocéphalie et la brachycéphalie. Bien que ces deux pathologies relèvent de la plagiocéphalie, la brachycéphalie est une pathologie distincte caractérisée par une déformation symétrique, tandis que la plagiocéphalie est une déformation asymétrique. Lisez pour trouver plus d’informations sur la brachycéphalie. 

Qu’est-ce qui cause de la brachycéphalie ?

La brachycéphalie peut être due à différents facteurs, mais les causes les plus courantes sont les longues périodes passées sur le dos et le fait de ne pas changer de position.

A lire également : Quand une entreprise fait faillite : comment le sauver

Les bébés éprouvent des difficultés à tourner la tête en raison de l’existence d’une zone plate à l’arrière du crâne. Lorsqu’ils ne sont pas en mouvement, les nourrissons se reposent fréquemment sur le dos, ce qui aggrave le développement de la brachycéphalie. Par conséquent, l’absence de mouvement et l’existence d’une brachycéphalie se conjuguent pour créer un cycle problématique.

Outre le positionnement, d’autres facteurs de risque ont été découverts, tels que le surpoids. Il a aussi été noté que les garçons sont plus susceptibles de souffrir de brachycéphalie que les filles.

Comment diagnostiquer une brachycéphalie ?

 Le processus de diagnostic implique une évaluation clinique et fait par un médecin : 

  • Généraliste
  • Pédiatre
  • Kinésithérapeute 
  • Ostéopathe

Les parents peuvent également repérer eux-mêmes la malformation. Un médecin peut identifier une malformation brachycéphale chez un enfant au cours des 6 à 8 premières semaines de sa vie. Ce n’est qu’en procédant de la sorte que l’on peut éliminer d’autres maladies potentielles. En cas de suspicion de craniosynostose, des radiographies du crâne peuvent être utiles.

Comment prévenir la brachycéphalie ?

Pour éviter la brachycéphalie, il est important de changer la position de votre bébé et de l’encourager à bouger la tête dans différentes directions. Cela doit se faire lorsqu’il est couché, lorsqu’il est allaité, quand il joue, lorsqu’il change de couche et quand il est porté.

Il est essentiel d’encourager les mouvements de l’enfant en évitant les balançoires, les sièges coques et les structures gonflables qui limitent sa mobilité. De plus, il est important de limiter l’utilisation d’articles tels que les coussins anti-plat et les cales pour bébés, qui ne sont pas recommandés par la Haute Autorité de Santé (HAS).

 

ARCHIVE

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031