Quelles sont les aides auxquelles souscrire en tant qu’orphelin ?

Pour un enfant, perdre un parent est une épreuve assez douloureuse qui impacte toute sa vie. Heureusement, le vide d’un parent peut être comblé grâce aux aides disponibles pour eux. Ils peuvent compter sur les différentes aides disponibles mener une vie assez stable. Quelles sont ces aides ?

L’allocation de soutien familial

L’Allocation de Soutien Familial (ASF) est l’une des aides qui permettent aux orphelins de mener une vie partiellement aisée. Elle est attribuée par la caisse d’allocations familiales. Dans certaines régions, c’est la mutualité sociale agricole qui s’en charge. Le bénéficiaire direct n’est pas l’orphelin, mais le parent. Ce blog explique mieux les conditions nécessaires pour en bénéficier. Il faut :

Cela peut vous intéresser : Explorez les trésors cachés de Perpignan loin des sentiers battus

  • résidé sur le territoire français ;
  • vivre seul avec l’enfant à charge ;
  • être reconnu comme parent à charge du ou des enfants ayant perdu un ou leurs deux parents.

Depuis le premier avril 2022, le montant accordé à chaque enfant est passé à 118.20 €. L’orphelin a droit à cette allocation jusqu’à ses 20 ans. D’autres avantages sont accordés aux orphelins qui travaillent ou qui sont apprentis.

Les aides aux études et d’assistance

Les orphelins bénéficient de plusieurs types d’aides pour leurs études et leur assistance. Lorsque l’enfant est orphelin d’un parent, il a droit à un accompagnement de 330 € par mois pour ses études. Cette allocation est doublée lorsque l’enfant a perdu ses deux parents. Ce privilège lui est accordé jusqu’à ses 18 ans.

A lire en complément : Quelle fleur pour la maison ? Un guide complet pour choisir les fleurs parfaites pour votre maison !

Pendant qu’il est encore au primaire, il bénéficie de 250 € comme prime d’entrée au primaire. Lorsqu’un orphelin décide de devenir animateur, il bénéficie d’une prise en charge intégrale. Par contre, lorsqu’il désire intégrer une grande école, un accompagnement d’environ 160 € lui est accordé par mois.

Les orphelins peuvent aussi souscrire à la prise en charge éducative. Elle leur permet de bénéficier de 120 € pour ceux qui ont perdu un parent et du double pour ceux qui n’en ont plus. En termes d’assistance, plusieurs opportunités sont offertes aux orphelins.

La pension d’orphelin

La pension d’orphelin est une aide destinée à l’enfant dont le parent décédé était un retraité. L’orphelin y a droit jusqu’à ses 21 ans, voire plus. Dans le cas où les deux parents sont des retraités, plus d’avantages sont offerts aux orphelins.

Le montant équivalent à la pension équivaut à 10 % du droit du parent décédé. Dans la mesure où l’enfant est orphelin de père et de mère, et que les deux sont retraités, il a droit à 50 % du montant de la pension d’orphelin. Si les parents décédés ont plusieurs enfants, l’allocation est partagée entre eux tous.

En définitive, il faut comprendre que l’accompagnement des orphelins est une chose réelle et bien suivie. Une fois que les conditions sont réunies, la souscription n’est plus qu’une formalité.

ARCHIVE

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031